7 Comments

  1. bogosse
    6 août 2011 @ 6 h 17 min

    sa fait tres fille et feminist

  2. Anastasia
    6 août 2011 @ 7 h 09 min

    Cela ressort d’une analyse extrêmement faible, l’amour peut être envisagé d’autre manière que sous le seul angle de la vie de couple.

  3. Stioumva
    6 août 2011 @ 8 h 06 min

    C’est pas du féminisme ça, c’est de l’anti-homme et pro -individualisme à moins que ce soit trés humoristique? J’préféres les notions de partage dans un couple, de soutient et de motivation récirpoque pour avancé dans la vie. Bref, l’égalité.

    OUps, j’ai peut ^tre mal lu,…j’reviens apres la sieste….

    C’est vrais j’adheres! J’sais pas pourquoi, à la premiere lecture, j’me suis braqué ?! C’est surtout l’terme goujat qui m’a gené au debut, mais, c’est vrais qu’c’est souvent l’cas….j’me suis même deja demandé si c’était pas le comportement à adopter pour faire durer un couple!!!

  4. ème et m's!
    6 août 2011 @ 8 h 38 min

    …pas mal,

    peut-être qu’avec ces considérations, les gens se mettront en couple (et le resteront) uniquement par amour, pas par défaut, par intérêt ou peur de la solitude,

  5. vibration_deau
    6 août 2011 @ 9 h 03 min

    La réponse 11 montre que tu ne sais pas ce qu’est l’homosexualité, apparemment! Mais pour le reste, je suis assez d’accord, même si les hommes ne sont pas aussi monstrueux que tu veux bien les présenter.

  6. Mistigri-007
    6 août 2011 @ 9 h 30 min

    Super !! Ça me va comme un gant. J’adore la proposition 11.
    Merci. Je suis très contente d’avoir pu lire cet article. Continue comme ca.

  7. passy
    6 août 2011 @ 10 h 12 min

    Je me prends en main pour trouver comment subvenir à mes besoins matériels, affectifs, psychologiques…