6 Comments

  1. col.bozo
    31 juillet 2011 @ 17 h 59 min

    cas tres classique
    tu fais 2 constats : un avec celui de devant et un autre avec celui de derriere
    tu donnes les 2 à ton assureur, et tu ne seras reconnu en tort (avec un T)

    bien entendu , il faut bien remplir les constats comme toujours

  2. Manu31
    31 juillet 2011 @ 18 h 57 min

    Celui qui est en tord est celui qui provoque l’accident. Tant que tu prouves que tu t’es fait rentrer dedans et que c’est cet accident qui a provoqué le deuxième, les tords seront attribués à celui qui t’a percuté.

  3. roger
    31 juillet 2011 @ 19 h 24 min

    Indiscutablement si vous étiez arrêté derrière une voiture à un feu rouge et qu’on vous percute par l’arrière vous obligeant à emboutir la voiture de devant, c’est le véhicule qui vous a embouti qui prend l’entière responsabilité de la totalité de l’accident. Vous étiez à l’arrêt, on ne peut vous reprocher de n’être pas resté maître de votre voiture. Mais si la première voiture arrêtée au feu rouge (ou stop) peut et veut vous servir de témoin ce sera mieux.

  4. Semper Fidelis
    31 juillet 2011 @ 19 h 44 min

    Les assureurs règlent ce genre d’accident par le biais de la convention IDA.
    Il faut remplir un constat avec chaque tiers…et cocher les bonnes cases!
    En l’espèce la case : « A l’arrêt/ en stationnement ».

    Attention si le véhicule est en mouvement lors du choc… ta responsabilité sera retenue…

  5. Quentin Pascal
    31 juillet 2011 @ 19 h 46 min

    D’abord garder son calme, surtout si ce n’est que de la carrosserie froissée, inutile de se taper dessus pour de la tôle….

    Pour répondre à votre question (vous n’étes pas en tort dans ce cas précis), vous remplissez 2 constats sur lesquels vous cochez la case « Dégâts matériels autre que A et B  » = oui (en plus de la date, du lieu de l’accident, etc)

    1 premier constat avec le véhicule qui vous a heurté à l’arrière, en précisant vos dégâts
    (exemple tout l’arrière + tout l’avant, INUTILE de faire le détail c’est le job de l’expert et du carrossier, pas la peine de perdre son temps à faire la liste), mais vous précisez SURTOUT dans la case Observations (en bas) à côté de chaque signature que le véhicule immatriculé XYZ vous a poussé contre le véhicule devant vous alors que vous étiez à l’arrêt.

    vous pouvez faire un petit croquis en précisant avec une flèche le sens de circulation et en désignant chaque véhicule par une lettre A B C et pourquoi pas la marque ou le numéro d’immatriculation des véhicules)

    1 deuxième constat avec le véhicule de devant reprenant le même schéma et stipulant que vous avez été poussé par le véhicule C contre le véhicule de marque….

    Ces informations doivent impérativement figurer sur le recto des constats (seule partie valable car signée contradictoirement par les deux conducteurs, le verso n’a aucune valeur)

    De toute façon, quelque soit l’accident, je vous conseille d’éviter de cocher les cases du constat (sauf si vous êtes sûr à 100 % que cela correspond à la réalité) et d’utiliser la case Observations pour expliquer ce que l’autre véhicule a fait, ainsi que de faire un croquis.

    Dans le cas d’un conducteur ayant « oublié » ses papiers, ne pas hésiter à appeler les Forces de l’Ordre, tout en prenant la précaution de relever le numéro d’immatriculation du véhicule et SURTOUT les éléments figurant sur la vignette assurance collée sur le pare brise. (Nom de la Compagnie d’assurance et Numéro du contrat)

  6. A
    31 juillet 2011 @ 20 h 07 min

    Sans hésiter, c’est celui qui vous a poussé qui a tort MAIS il faut un témoin exterieur a tous les véhicules en cause….