14 Comments

  1. zglinf
    15 juin 2011 @ 18 h 35 min

    Je pense qu’essayer avec le risque de se planter est plus reluisant qu’en être sûr à la base…

  2. Jib
    15 juin 2011 @ 19 h 13 min

    La différence, c’est qu’en Allemagne, ce fut un compromis forcé… En France avec Bayrou, ce sera un compromis consenti entre des gens intelligents et désireux du bien de la France.

  3. barbatruc
    15 juin 2011 @ 19 h 36 min

    OUI au Final ca donne Merkel qui suce BUSH sous son Bureau….

    Merci la coalition….NON A LA SOUMMISSION AU ZETAZUNI

  4. paggy
    15 juin 2011 @ 20 h 07 min

    On pourrait aussi s’intéresser à l’.Italie.

  5. holmes
    15 juin 2011 @ 21 h 06 min

    Défaut de centre en Allemagne.. Le problème ne vient pas de l’assurance maladie d’Etat mais comme en France de son monopole!

  6. gianlino
    15 juin 2011 @ 21 h 53 min

    Dans un article sans contradiction on peu tout dire. Qu’est-ce qu’on risque?

  7. dieu_du_poker
    15 juin 2011 @ 22 h 21 min

    T’inquiète, on ne veut pas d’une coalition UMP-PS, on veut un gouvernement Bayrou avec une majorité Bayrou.

  8. le petit blond chauve
    15 juin 2011 @ 22 h 26 min

    En Allemagne, ce sont les résultats des urnes qui ont contraint les deux grands partis à travailler ensemble, avant même que l’idée ne soit évoquée : ils se sont retrouvés sur le fait accompli et on dû « faire avec ».

    La logique de Bayrou consiste à créer ce rassemblement avec les plus modérés des deux bords, ceux qui accepteront de mettre de l’eau dans leur vin, avant que ça ne coince. Et l’opinion publique semble y être favorable (aux 2/3).

  9. strupx
    15 juin 2011 @ 23 h 02 min

    En allemagne c’est une coalition sans le centre et qui s’est formée parce qu’il y avait 2 partis à égalité et qu’ils ne trouvaient pas de majorité pour un chancelier.

    La proposition Bayrou est surement plus proche de la coalition Prodi qui avait Berlusconi en adversaire…tiens, tiens ça me rappelle quelquechose ça.

    mais je ne doute pas d’une chose, Bayrou décide de faire le sacrifice pour le bien du pays.
    Lui ne devrait pas s’en sortir suite à cela.
    C’est la loi de tous les réformateurs, il est arrivé la même chose à De Gaulle dans le passé.

  10. akasha_006
    15 juin 2011 @ 23 h 13 min

    Laisses tomber, ils ne veulent rien entendre……………..

    Alors c’est du temps perdu,; qu’ils restent dans leur rêves et faisons en sorte que leur reve ne devienne pas notre cauchemar…………………………

  11. soleil_de nuit
    15 juin 2011 @ 23 h 30 min

    remettre la France en etat de marche
    au lieu de faire des promesses impossible à tenir

  12. Alain T
    15 juin 2011 @ 23 h 45 min

    j’ai lu l’article, mais je pense qu’il y a une grande difference entre le mariage forcé à l’allemande, qui vient des institutions allemandes et qui obligent deux partis opposés à s’unir temporairement

    et ce que propose bayrou, qui est une union libre basée sur le consentement mutuel (si je puis continuer sur ces comparaisons)

    en fait, l’allemange est l’exemple d’un pays bipolaire qui n’a pas su dépasser sa bipolarité, alors que bayrou a créé un 3eme pole crédible, de plus en plus credible, qui rassemble les democrates sociaux et qui les rassemblera de mieux en mieux

  13. sybl
    16 juin 2011 @ 0 h 26 min

    vu le quasi « miracle » de tout ce qui a été accompli sur les 18 mois précédents et que les journaux n’aiment parler que de mauvaises nouvelles ou presque, ils se jettent sur la moindre difficulté!

    évidemment que les allemands sont pour l’instant mécontents: vous croyez que ça s’est fait facilement en si peu de temps sans déranger ni remettre en cause qui que ce soit ou quoi que ce soit?

    Bayrou a jamais dit que ça serait facile: il a dit tout le contraire.
    il n’a pas non plus prétendu faire pareil que les allemands et dans un temps équivalent et si court… car nous ne sommes pas l’allemagne, il y a encore plus de boulot à faire et de retard à rattraper!

  14. faberius2002
    16 juin 2011 @ 0 h 35 min

    La gauche et la droite allemande n’arrive pas à s’entendre (alors que la gauche allemande est clairement plus libérale que la gauche française)… Comment Bayrou peut-il espérer former un gouvernement avec des personnes de droite et de gauche alors qu’il existe un véritable fossé dans leur approche de la gestion de la France