2 Comments

  1. expatriée
    3 juin 2011 @ 15 h 42 min

    je ne suis pas spécialiste en droit européen mais un esprit quelque peu lucide !!

    alors la france peut en effet interdire le mais ogm sur son territoire ainsi que toutes les autres semences ogm

    mais …..ce n’est pas pour cela qu’elle pourra :

    -éliminer les ogm de la surface de la terre
    -interdire la diffusion des pollens par les vents terrestres (un petit monde que le notre !!) à partir des pays qui ne le feront jamais (brésil, chine)
    -garantir à sa population qu’elle ne mangera jamais aucun produit manufacturé ou non manufacturé dépourvu d’ogm
    -exiger que les produits alimentaires animaux en soient dépourvus (impossible d’ailleurs à garantir dès à présent !)

    autrement dit il s’agit d’un combat perdu avant même que d’avoir commencé

  2. 49.3
    3 juin 2011 @ 16 h 06 min

    Moi je pense que tu es une grosse chèvre.
    Si on ne produit pas les OGM, on les importera…
    Après tout ce sera avec tes impôts également qu’on devra reclasser les centaines de milliers d’agriculteurs et cultivateurs de France, leur payer le chômage, peut-être le RMI.
    Regarde ta barre de céréale, oh tiens il n’y aurait pas marqué OGM ? Il y en a partout et ce n’est pas dangereux, la FDA et son homologue française sont à mon avis un petit peu plus au courant que toi…
    Et tu parles de centaines de milliers de suicide à cause des OGM en inde, il y a déjà eu un suicide en France à cause des anti-OGM comme toi…
    Imagine chômage technique pour tous les agriculteurs français ! Ca sentirait pas le suicide collectif tout ça ?