5 Comments

  1. roman
    26 mai 2011 @ 13 h 29 min

    Y’ EN A MARRE !

  2. martine l
    26 mai 2011 @ 14 h 16 min

    il faut purger la France ! c’est tout ! vite le kärcher !

  3. Katioucha Maslova et avec Shah !
    26 mai 2011 @ 14 h 40 min

    Ton propos me semble un peu confus.
    Il y a la Sécu d’une part, et les allocs de la CAF, d’autre part. Il y a aussi d’autres aides (aide sociale à l’enfance) qui dépendent su Cosneil Général… Bref il ne faut pas tout ranger dans la case Sécu.

    Par ailleurs, je n’ai pas bien compris ta liste des pays « sûrs ». En allant sur le site de l’OFPRA, j’ai cette liste là :
    La liste actuellement en vigueur comprend les 15 Etats suivants :

    BENIN
    BOSNIE-HERZEGOVINE
    CAP-VERT
    CROATIE
    GEORGIE
    GHANA
    INDE
    MADAGASCAR
    MALI
    MACEDOINE (Ancienne République Yougoslave de)
    MAURICE
    MONGOLIE
    SENEGAL
    TANZANIE
    UKRAINE

    Mis à jour le 14/03/2008

    le lien : http://www.ofpra.gouv.fr/index.html?xml_id=276&dtd_id=11

    Quand je lis que l’Afghanistan, l’Irak ou le Pakistan sont des pays « sûrs » je fais des bonds !
    Là où je suis d’accord avec toi, c’est qu’e les Afghans sont de plus en plus nombreux sur le territoire, en particulier dans les environs de Calais…

    Pour ce qui est du « trou de la sécu », il y a effectivement un gros malaise. Mais si tous les prélèvements divers et variés étaient effectivement versés à la Sécu au lieu de se retrouver on ne sait pas où, la Sécu serait même excédentaire. Alors il est clair que l’immigration a une incidence mais il ne faut pas lui imputer tout.

  4. sabine l
    26 mai 2011 @ 14 h 44 min

    les cures répétitives des alcooliques, des dépressifs,(soit disant) car on ne peut pas prouver la dépression et les psy vont en mettent une « tartine »

  5. yurigeo
    26 mai 2011 @ 15 h 41 min

    La perte d’emploi salariés qui diminue le nombre de salariés cotisants,
    La « défiscalisation » des heures supplémentaires qui les éxonèrent de charges privant la sécu de ressources (pas mal de petites entreprises ont rebaptisés « heures supplémentaires » les primes qu’elles donnaient avant,
    Le fait que l’état ne compense jamais les dispenses de cotisations (exemple: petits salaires avec réduction des charges…).
    La non prise en compte comme salaires des super bonus des cadres dirigeants et autres « traders »….
    Etcaetera