16 Comments

  1. ♥Chat-Méléonne Breizh Atao
    25 mai 2011 @ 23 h 48 min

    Dans le calcul des droits à la CMU, si le demandeur est hébergé, il est tenu compte des liens avec les hébergeurs, et notamment des revenus de ces derniers

    Les étrangers quant à eux, peuvent bénéficier de l’AME…. pour les soins de base

  2. lemoc1
    26 mai 2011 @ 0 h 00 min

    tu remarques beaucoup !!! tu as la liste avec noms et adresses des beneficiaires de la CMU ?? le FN à beaucoup d’influence sur toi manifestement !!!
    je prefere que mes enfants partagent mes idées plutot que celles du FN !!! m’enfin je ne suis à l’abrit de rien !!!

  3. samude
    26 mai 2011 @ 0 h 10 min

    très malin celui qui y mettra de l’ordre sans léser les VRAIS ayant-droit.

  4. belphégor
    26 mai 2011 @ 0 h 31 min

    et il suffit d’avoir une pathologie à 100 % pour être à 100 % sur tout et toute la famille avec et pourquoi pas
    bossons bande de con de français que nous sommes

    ils ne se gènent pas pour le dire
    tu les aides et ils te crachent à la gueule

  5. Nadège
    26 mai 2011 @ 0 h 43 min

    Baisse du pouvoir d’achat depuis près de 20 ans :

    CSG, CRDS : combien payez-vous et pourquoi ?

    Février 2008
    La Contribution Sociale Généralisée (CSG) et la Contribution au Remboursement de la Dette Sociale (CRDS) sont prélevées sur la quasi-totalité des revenus que vous percevez. A combien s’élèvent-elles et à quoi servent-elles ?
    Objectif : financer la Sécurité sociale
    En 1991, la loi de finances crée la CSG, afin de combler les déficits des régimes de Sécurité sociale. Ce nouveau prélèvement s’avère insuffisant.
    C’est pourquoi la CRDS est créée en 1996.
    A l’origine, la CSG et la CRDS étaient censées être provisoires. Aujourd’hui, après différentes évolutions (taux, revenus taxés…), elles sont devenues des impôts permanents, prélevés à la source sur la plupart des revenus.

    Bon à savoir : appliquée à de nombreuses catégories de revenus, la CSG est aujourd’hui le 1er impôt direct en France, en termes d’argent collecté par l’État. Elle se place ainsi devant l’impôt sur le revenu.

    Quels sont les revenus taxés et à quel taux ?
    La quasi-totalité des revenus sont soumis à la CSG et la CRDS.
    La CSG s’applique à des taux différents suivant le type de revenus :

    7,50 % sur tous les revenus d’activité (ex. : salaires),

    6,20 % sur les revenus de remplacement (chômage, pensions de retraite ou d’invalidité…). Un taux réduit, égal à 3,80 %, est appliqué aux revenus les plus modestes, sous conditions de ressources,

    8,20 % sur les revenus du patrimoine et de placement (ex. : plus-values mobilières),

    9,50 % sur les revenus des jeux.

    Quel que soit le revenu, la CRDS s’applique à un taux unique : 0,50 %.

    La CSG et la CRDS applicables aux revenus d’activité et aux allocations chômage sont calculés sur le montant brut des revenus, après abattement de 3 %.

  6. bakounine
    26 mai 2011 @ 1 h 18 min

    Oui et alors, quelle est ta question?

  7. Clabert
    26 mai 2011 @ 1 h 37 min

    Les règles d’attribution de la CMU devraient être revues, et la CMU ne devrait être attribuées qu’aux français résidant en France.

    Les inspecteurs de la Sécurité Sociale devraient vérifier systématiquement tout dossier qui rpésente des dépenses de santé supérieures à la moyenne.

    C’est une mesure qui serait une preuve de respect pour ceux qui paient leurs cotisations sociales et on parfois des prestations inférieures à celles des bénéficiaires de la CMU.

  8. OMBRAGE simplement formidable
    26 mai 2011 @ 1 h 45 min

    je prefere payer plutot qu’il meure

  9. elie b
    26 mai 2011 @ 2 h 18 min

    je préfère aider des étrangers qu’engraisser les potes milliardaires de Sarko à coup d’exonération fiscale.

  10. Benichom
    26 mai 2011 @ 3 h 01 min

    Un appel d’air pour les clandestins, un gouffre pour nos finances, etc… Pas la peine de revenir dessus.

  11. babou
    26 mai 2011 @ 3 h 29 min

    et ça rime à quoi ta prise de tête … je vois pas où est la question…
    ensuite tu te base sur quoi, car si tu travailles à la caf tu viens de balancer des infos alors que tu es tenu de respecter l’intimité des gens que tu rencontre et sinon d’où tu tiens tes renseignement???
    après c’est comme tout la loi te demande de signaler ce genre d’abus
    après c’est pas parce qu’il y en a une poignée qui profite que les autres qui en ont vraiment besoin doivent morflé
    j’ai eu un enfant à 17 ans et j’habitais chez mes parents étant maman je n’avais plus le droit d’être sous l’assurance de mon père alors j’ai bénéficié de la CMU tout en résidant chez mes parents c’est la loi qui l’a voulu alors arrête ton petit caca et renseigne toi jusqu’au bout de l’histoire des gens au lieu de dire des conneries

  12. cathe0139
    26 mai 2011 @ 4 h 09 min

    Je suis Française, mais mon mari travaillant à l’étranger, nous n’avons ni droit à la sécu normale, ni à la cmu. Avant d’être virés comme des malpropres, nous cotisions volontairement, donc, nous étions dans nos droits.

    Nous résidons aussi en France, mais nous (famille de 3 personnes), n’avons pas droit à la couverture sociale Française, soit disant la meilleure du monde.

    Meilleure du monde pour ceux qui savent profiter (je ne parle pas des travailleurs en france qui y ont droit).

    Ma famille a été virée de la sécu en 1 mois.
    Il a fallut trouver 1 assurance privée qui daigne bien nous prendre.
    Je suis malade, les assurances privées ne prennent pas les gens malades, sauf certaines, qui prennent les « cas lourds ».

    Donc, tous les mois, je paye 1 somme folle pour que ma famille soit assurée.

    Ne vous croyez pas à l’abri d’être viré manu-militari de la sécu car vous êtes Français, c’est 1 belle connerie, tout comme la CMU.

    Bonne journée.

  13. Nihadyou
    26 mai 2011 @ 5 h 08 min

    Histoire vraie :

    J’ai un ami, qui vient d’avoir ses 50 ans… il ne les a pas fêté.
    Sous statut d’indépendant toute sa vie, il réussissait sa vie professionnelle avec des hauts et des bas.

    Il n’a jamais été dépendant d’aucune aide ou subvention… même pas été une seule fois remboursé par la Sécu… les rares visites qu’il faisait pour un check-up sommaire, ou même chez un dentiste, il payait et ne se faisait pas rembourser !! Il pratiquait pour ses fièvres et autres maux de gorge, l’automédication… Le Nurofen magique, pour ne pas le citer.

    Le jour de ses 50 ans, il s’aperçoit qu’il est dans l’obligation de déposer le bilan de son affaire en nom propre !! Non, aucune banque derrière, ni fournisseurs plantés… juste quelques charges dûes à l’Etat, qui se montaient tout de même à 25000 €.

    Mais pire ? Il venait de perdre 100.000 €, toutes ses économies, à cause d’investissements obligatoires pour mettre son affaire aux normes… ensuite, deux mauvaises saisons de suite, et pschiiitttt… plus rien…

    Encore pire ? il ne s’est même pas mis UN sou de côté, car il n’a pas vu venir… ça a été très vite.

    Structurellement, interdit bancaire (il a 2 chèques impayés pour un montant de 2000 €), l’instruction de son dossier reste en cours un an ou deux… il pourrait remonter une autre affaire – laquelle ? – mais ne devrait surtout pas faire des bénéfices, sinon, tous engloutis pour éponger son passif. « On » ne lui laissera que 600 € pour vivre…

    Abattu, il s’est terré 3 mois chez un amie commune qui l’a hébergé… devant lui, quels choix a-t-il, tu crois ??

    Suicide ou RMI obligatoire (pour avoir un statut officiel, et une couverture maladie) en attendant qu' »il aille mieux » ??

    Rouge de honte, il a finalement déposé son dossier de demandeur du RMI.

    Tu vois, rien que pour l’immense majorité des gens qui sont dans son cas, et qui ont cotisé toute une vie pour cette « assurance accident de la vie »… il ne faudrait pas le pointer du doigt… et qui sait, peut-être a-t-il mis l’adresse de son amie pour toucher son RMI…

    Par contre, d’après ce que je sais, c’est le Conseil Général qui suit les dosiers RMI et attribue les fonds. D’après ce que je sais, c’est qu’au moins tous les 3 mois, il y a un rdv avec une assistante sociale spécialisée pour faire le point…

    Donc, prendre l’avion pour assister à ce RDV obligatoire, reviendrait aussi, si pas plus cher, que de toucher le RMI. Bon, c’est une piste comme ça…

    Je reconnais qu’il doit y avoir beaucoup d’abus et suis absolument d’accord pour que l’on mette tous les systèmes de vérification en place… coups de tél., RDVobligés, visites impromptues et j’en passe… mais de grâce, ne généralisez donc pas !

    Les vrais malheureux en pâtiraient…
    Et le malheur est si vite arrivé ! Attention, ça pend vraiment au nez de TOUT le monde.

    Bien à vous, Nihadyou

  14. Marie G
    26 mai 2011 @ 5 h 20 min

    Pas de soucis, tout cela va être revu, de près

  15. marie m
    26 mai 2011 @ 6 h 07 min

    moi aussi je pense la meme chose je le dis toujours la FRANCEs s’ecroule sous les aides donne sans controles
    regardez quand la SECU se met a controler de pres elle decouvre des escroqueries en masse alors en FRANCE quand on met une mesure en place avant il faut mettre des garde fous tout simplement les escroqueries sont nombreuses les médecins les pharmaciens lesfaux malades les fraudes a la carte vitale la fraude aux allocations familiales il y a des couples qui se declarent dans plusieurs departements moi je ne comprend plus rien car nous avons la technologie pour des verifications en profondeur enfin a cause de cela les trous se creusent et qui paye les pauvres cons qui bossent

  16. sygourn
    26 mai 2011 @ 7 h 00 min

    pas assez de sérieux et de suivi dans l’attribution de la CMU…..il y en a qui en ont  » vraiment besoin  » et d’autres qui en profitent ……trop ! en fraudant …….