10 Comments

  1. Tour ( nghi em )
    23 mai 2011 @ 19 h 12 min

    je suis d’accord car ça devrait être le premier souci de l’Etat que chaque citoyen habite dans une zone sure

  2. Clodion mouton morpion chevelu.
    23 mai 2011 @ 19 h 39 min

    Non, cause de ce que tu connais, gamine !

    Apprends ce qu’est une conjonction de 3 éléments, chose qui ne s’était plus produite depuis 200 ans !
    Et qui bien sur ne se reproduira plus

  3. kalinette
    23 mai 2011 @ 19 h 59 min

    bien sur mais ceux qui s’obstinent a rester on devrait les laisser mais que les assurances refusent de les assurer . il y en a qui préfère un tas de parpaings a la vie ,libre a eux

  4. Empecheur de ronroner en rond
    23 mai 2011 @ 20 h 46 min

    Qui va indemniser les propriétaires ?
    L’état doit racheter les maisons. Qui paye ? Les contribuables, c’est à dire vous et moi.
    Quand ces lotissements se sont créés, les propriétaires de ces terrains qui ne valaient rein à ce moment là, rien, s’en sont mis plein les poches.
    Les promoteurs qui ont montés ces projets se sont gavés.
    Ne serait-il pas légitime de leur demander des comptes ?
    NON, c’est nous qu’on va payer. c’est nous CONS.

  5. Mounette
    23 mai 2011 @ 21 h 30 min

    pas facile tout ça ,
    sujet épineux ,
    je comprend les gens qui ont mit toutes leurs économies dans leur maison
    mais l’état ne peux pas non plus laisser en l’état actuel
    bon courage a eux

  6. Bouzou
    23 mai 2011 @ 22 h 10 min

    Tout à fait d’accord au départ, mais pas pour les assurances car si le permis de construire est donné, il est normal que les gens puissent s’assurer. Par contre, je serais une compagnie d’assurance, je me retournerais ver ceux qui ont été plus que légers pour accorder ces permis de construire, car l’assureur ne peut de lui même déclarer une zone non constructible et un refus dans certains cas peut être assimilé à un refus de vente condamnable devant un tribunal de commerce.

    Maintenant, les recours etc… vont pleuvoir si il n’y a pas passage à l’application rapidement. Il faut raser tout ça (mais indemniser à la valeur du marché à neuf, sans décote de vétusté). Bien sûr que je comprend ces gens. Une maison c’est très intime quelque part et leur désarroi est tout à fait compréhensible. Tout comme le souhait de sauver leur maison, même si elle est dangereuse, contre vents et marées (enfin là, la marée…).
    C’est encore plus compréhensible pour ceux qui n’ont même pas eu une goutte d’eau cette fois-ci. Il faut parfois sauver les gens de force car il n’ont pas l’objectivité nécessaire pour auto déterminer l’abattage de leur bien. C’est humain. Ce sera un dur moment à passer, mais ça finit par passer.

  7. ӃҼ尺しUイエהOҼC
    23 mai 2011 @ 22 h 59 min

    Pourtant avant il était pour la construction en zone inondable le Starko

  8. le glaude
    23 mai 2011 @ 23 h 35 min

    non, absolument pas d’accord !

    un seul exemple : Paris est au moins à 50 % en zone inondable. On doit raser Paris ?

  9. maxximic
    24 mai 2011 @ 0 h 19 min

    le petit nain veux une France de propriétaire et voila qu il ruine la vie de1500 personnes bravo a toi petit nain tu en a rien a foutre de la misère des gens

  10. patlamouche
    24 mai 2011 @ 1 h 03 min

    Pour bien faire , il faudrait aussi inonder les maisons en zones rasables