6 Comments

  1. Choupinette67
    6 avril 2011 @ 14 h 52 min

    Un accord verbal n’a pas de valeur en soi : « les paroles s’envolent et les écrits restent ».
    Suite à ta souscription téléphonique tu devrais recevoir un courrier que tu devras signer pour valider cette souscription, et si tu ne le souhaites pas, tu ne le signes pas et cela devrait s’arrêter là. Sans signature de ta part, ils ne peuvent normalement rien faire.
    Mais pour en être plus sûr, il te suffit de rappeler l’assurance en question et de leur poser la question.

  2. superjane37
    6 avril 2011 @ 15 h 08 min

    tu as 7 jours

  3. Edouasarko
    6 avril 2011 @ 15 h 35 min

    tant que les documents « papier » ne sont pas retournés signé, rien n’est fait. Le retour en arrière est possible

  4. litano
    6 avril 2011 @ 16 h 30 min

    Oui, tu bénéficies en effet d’un droit de rétractation de 7 jours à compter de la date de l’acceptation de l’offre d’assurance.

    @ choupinette67 : l’accord verbal entre un assureur et son client suffit pour qu’un contrat d’assurance soit valable (il est consensuel). Un écrit n’est pas obligatoire. Il faut cependant l’exiger, pour prouver son existence

  5. midinette69
    6 avril 2011 @ 17 h 19 min

    bien sur
    tu as huit jours voir un mois tt depend du contrat
    ne perd pas de temps va vite envoyer un LRAR

  6. daniciray
    6 avril 2011 @ 17 h 56 min

    Le contrat ne prend réellement effet qu’après paiement de la cotisation. Un contrat tacite, fait par téléphone est courant et valable s’il n’y a pas de contestation. Mais il nécessite, confirmation écrite et signatures des deux parties + paiement, pour que l’engagement soit définitif. Surtout en assurance auto obligatoire, où la preuve de l’existence du contrat est exigée.Tu peux donc encore te rétracter. Un simple coup de fil suffit. Par contre si tu reçois les exemplaires du contrat, tu renvoies le tout sans signer ni payer et pour plus de sécurité, tu remplis le bon de rétractation qui y est joint.