3 Comments

  1. Alex M
    25 mars 2011 @ 15 h 13 min

    4 % tout inclu

  2. Timia14
    25 mars 2011 @ 15 h 56 min

    En ce moment le taux variable est très intéressant (de 5.75, je suis passée à 1.7 %) mais surveiller Euribor qui peut remonter. Je peux passer en taux fixe si plus intéressant.

  3. catalang
    25 mars 2011 @ 16 h 50 min

    Pour un crédit immobilier, pour une résidence principale?
    Ce n’est pas précisé.
    Pour une restructuration de crédit ou un investissement locatif, c’est différent.
    Ton explication est incompréhensible.
    Les crédits à pallier c’est encore autre chose.
    Quant à donner une réponse avec lissage : lissage de quoi? D’autres emrpunts, d’un taux zéro?…
    Impossible sans un logiciel spécialisé.
    Enfin des assurances il en existe plusieurs formules : à X % sur le montant de l’emprunt ou à X% sur le capital restant dû. Je connais des assurances dont le montant reste fixe tout au long du crédit, alors que le capital à rembourser diminue ou que le risque diminue, voire disparait de par le contrat (contrat limité à un certain âge de l’emprunteur, assurance invalidité travail pour des retraités…). C’est d’ailleurs là que les banques se gavent.

    Pour un prêt immobilier courant, tu peux trouver, selon l’âge, l’apport personnel, le profil (niveau de ressources : c’est moins cher pour les emprunteurs qui gagnent très bien leur vie) et le questionnaire de santé :
    Crédit : 3,4% à 3,90
    Assurance : 0,25 à 0,50 par personne.
    TEG (frais de dossier inclus) : 3,80 à 4,6%.

    D’aillleurs quand on a au moins deux neurones en service, pour calculer le coût d’un crédit on prend simplement le montant total des sommes payées (interêts + frais + assurances) à ramener à celui des sommes empruntées. Le reste, c’est de la foutaise.