Quelle assurance au kilomètre choisir ?

L’assurance auto a également connu de nombreuses évolutions depuis quelques années. Pour répondre aux besoins d’utilisation de chaque conducteur, surtout ceux qui utilisent rarement leur véhicule, la compagnie d’assurance a conçu l’assurance auto au kilomètre. Depuis ces dernières années, cette formule d’assurance a le vent en poupe. En effet, il présente de nombreux avantages outre le principal, qui permet à chaque chauffeur de ne payer que sur les distances qu’il a parcourues. Mais dans quel cas ce genre d’assurance est-elle intéressante, si elle l’est réellement ? Pour comprendre cette nouvelle formule d’assurance, voici quelques informations à connaître.

En quoi consiste une assurance au kilomètre ?

L’assurance au kilomètre est une formule d’assurance auto dont l’avantage est déterminé en fonction du nombre de kilomètres parcourus en une année avec le véhicule. En effet, un conducteur qui roule peu a une faible chance de faire un accident qu’un chauffeur qui réalise de longues distances, et ce, tous les jours. Par conséquent, la prime sera également moindre. Au moment de souscrire cette formule d’assurance, il est donc judicieux de déterminer au préalable le nombre de kilomètres que vous pensez réaliser durant une année. Si jamais, vous avez effectué une distance moins que celle qui a été mentionnée lors de votre souscription, la compagnie d’assurance va rembourser au conducteur un supplément. Mais si c’est le cas contraire qui se produit, c’est le conducteur qui doit payer à l’assureur un supplément. Cependant, ce type d’assurance est devenue encore plus innovante, car il y a des sociétés d’assurance qui proposent des tranches prédéfinies, à savoir de 8 000, 10 000 et 15 000 km en une année afin de faciliter le paiement de la prime. Ce genre d’assurance peut être ainsi intéressant pour les conducteurs qui utilisent très peu leur véhicule. En effet, il y a des chauffeurs qui n’utilisent ses voitures que pour les courses, pour une sortie occasionnelle et autres. Il est de même pour ceux qui utilisent une voiture d’entreprise ou si vous n’utilisez que de manière occasionnelle la voiture de famille.

Les différentes formes d’assurance auto au kilomètre

L’assurance auto au kilomètre se décline en trois formes actuellement. Tout d’abord, il y a l’assurance auto au forfait qui est le plus classique. Cette formule consiste à convenir avec votre assureur d’un kilométrage à ne pas dépasser tous les ans. À chaque engagement, le compteur du véhicule sera vérifié et aussi chaque année. Si le forfait établi est dépassé, vous aurez une pénalité. Le plus souvent, elle est forfaitaire, mais il arrive aussi que la compagne la fixe en fonction d’un barème en kilomètre ou encore selon la distance supplémentaire que le conducteur a parcourue. Dans le cas contraire, c’est l’assureur qui vous le verse ou il le transfère directement sur le quota de la prochaine année. En outre, il y a l’assurance au kilomètre « pay as you drive » qui veut dire « payez autant que vous roulez » littéralement. C’est donc une assurance auto au kilomètre au sens strict du terme. Dans ce cas, le chauffeur ne paie que pour le nombre de km qu’il a effectué en une année. Enfin, il y a aussi le « pay how you drive » ou « payez comme vous conduisez ». Il s’agit donc d’une formule connectée au kilomètre qui examine le style de conduite du conducteur. Plus sa conduite est donc souple, plus son contrat d’assurance annuelle connectée sera réduit.