En route pour les aires protégées remarquables de la Namibie

Avec sa nature sauvage et ses paysages à couper le souffle, la Namibie figure parmi les destinations privilégiées des passionnés d’écotourisme. Cette contrée abrite une multitude de réserves hors du commun où les amateurs de safari auront l’occasion de vivre des aventures inoubliables. L’un des havres de paix à ne surtout pas rater dans ce pays est Mangetti. Ce parc national couvrant une surface de 420 km² se situe dans le Nord du territoire, sur la route reliant les villes de Grootfrontein et de Rundu. En s’aventurant dans cette zone protégée durant leur séjour en Namibie, les routards pourront admirer plusieurs variétés de plantes, à l’instar du Schinziophytonrautanenii, de l’Acacia erioloba, du Combretumcollinum et de l’Acacia mellifera. Les vacanciers ont également l’opportunité d’observer plusieurs espèces de mammifères tels que le gnou bleu, le léopard, le steenbok et la hyène. Par ailleurs, une escapade dans ce site est une occasion pour les adeptes de birdwatching de voir divers spécimens d’oiseaux comme le perroquet de Meyer, le vautour oricou et le bateleur des savanes.

Mudumu, un sanctuaire animalier de la Namibie

Un séjour en Namibie est une occasion pour les amoureux de la nature de partir à l’assaut du parc national de Mudumu. Cette zone protégée d’une superficie de 737 km² se situe au Nord-Est du territoire namibien, dans la région de Caprivi. Elle joue un rôle important sur la transhumance des animaux sauvages entre la Zambie, le Botswana, l’Angola et la Namibie. En explorant ce havre de paix, les voyageurs apercevront plusieurs variétés de plantes telles que le Burkeaafricana, le Colophospermummopane, l’Arcinialivingstonii et le Combretum imberbe. Les touristes croiseront également diverses espèces de mammifères comme le zèbre de Burchell, le lion, le buffle noir des savanes ou encore la hyène tachetée. En outre, les amateurs d’ornithologie qui visitent cet endroit auront la chance d’observer 430 espèces d’oiseaux, à l’instar du bec-en-ciseaux d’Afrique et de l’aigle pêcheur d’Afrique. À titre d’information, le parc national de Mudumu fait partie de l’aire de conservation transfrontalière du Kavango-Zambère, le plus vaste site de migration et de préservation du continent africain.

Etosha, une perle de l’écotourisme en Namibie

Le parc national d’Etosha est une destination à privilégier pour les amoureux de la nature pendant leurs séjours en Namibie. Cette vaste réserve de 22 275 km² est l’un des plus grands sanctuaires animaliers d’Afrique. Elle est localisée dans le nord du pays, dans la région du Kunene. Elle attire, chaque année, 200 000 visiteurs. Bien que le climat soit aride, ce havre de paix abrite 134 variétés de plantes comme l’Acacia tortilis, l’Hyphaenepetersiana, le Leucosphaerabainesii et le Suaedaarticulata. En entreprenant un safari dans ce site, les voyageurs apercevront 114 espèces de mammifères et près de 340 spécimens d’oiseaux, à l’exemple du guépard, du rhinocéros, du flamant rose, du vautour africain et de l’écureuil de terre du Cap. Les vacanciers croiseront également de nombreuses espèces de reptiles, à l’instar du Gerrhosaurusvalidusmaltzanii, du Pachydactylusbibronii, du Geochelonepardalis et du Varanusalbigularis. Pour information, seul un tiers du parc est accessible aux touristes.