Inclure une seconde personne à votre assurance auto

Certificat assurance autoGénéralement, une assurance automobile ne couvre que la personne qui l’a contracté. Toutefois, avec les différentes formes de conduites, comme le covoiturage ou la location de voiture entre particuliers, il est désormais envisageable de souscrire à une assurance auto pour deux ou plusieurs personnes à la fois. Voyons comment cela marche !

Le propriétaire d’une voiture est le principal concerné pour une assurance automobile, étant donné que le véhicule est à son nom. Il est donc le principal utilisateur de cette auto. La conduite occasionnelle de cette voiture par une tierce personne amène directement ou implicitement le conducteur principal à prendre une assurance automobile pour ce second conducteur. Celui-ci sera appelé conducteur occasionnel, car il utilise la voiture d’une manière ponctuelle.

Le statut du conducteur occasionnel

À la différence du principal concerné, qui est le propriétaire de la voiture, le conducteur occasionnel ou secondaire n’est pas soumis à une quelconque cotisation d’assurance. Il est en quelque sorte, sous les ailes du premier conducteur, ce qui l’exclut de toute sorte de contraintes concernant le contrat d’assurance. Si par malheur, le statut de ces deux personnes est égal, l’établissement assureur peut, sans aucun préavis, mettre fin au contrat.

Pour ce qui est des extras comme le bonus/malus, tout conducteur est responsable de ses actes. D’autant plus que c’est sur le véhicule que cela s’exerce. Cependant, il y a une exception concernant cette règle. Si la personne désignée conducteur secondaire est hébergée par le conducteur principal, cela aura un impact sur le principe bonus/malus.

Cotisation d’assurance en cas de contrat d’assurance à deux ou plusieurs

Il est évident que la cotisation devra être révisée en cas de souscription à une assurance auto pour deux ou plusieurs. C’est à la compagnie de tranche sur la somme que le premier conducteur devra verser. Si la personne est en âge de conduire, le frais d’assurance ne sera pas trop lourd. Or, s’il s’agit d’un jeune conducteur, les frais seront plus conséquents. Ce n’est nullement à cause de son âge, mais cela vient du fait que cette personne pourrait causer beaucoup plus de dégâts durant un éventuel accident. Le risque de sinistre est ainsi plus élevé et contraint l’assureur à augmenter les frais.

Si le jeune conducteur le désire, il pourra parfaitement, au même titre que le conducteur principal, fournir un relevé d’information qui le disculpera d’une quelconque accusation ou de suspicion d’accident. Quoi qu’il en soit, souscrire à une assurance auto n’est pas facile. Vous devez effectuer une comparaison de toutes les assurances que vous trouverez pour bénéficier d’une meilleure prestation.