Quel type de client êtes-vous ?

La part de vos dépenses liée à vos contrats d’assurance représente une part non négligeable de votre budget. Le business modèle de l’assurance est basé sur un calcul de risque calculé par les compagnies d’assurances. Plus le risque est grand de devoir payer, plus la compagnie d’assurance facturera cher. L’assurance est souvent perçue comme une dépense contrainte jusqu’au jour où un accident nous arrive et c’est dans ces moments-là qu’on est en général content de payer une police d’assurance.

Le coût de votre assurance

Si vous êtes conducteur depuis 10ans, vous aurez certainement fait le calcul rapide de ce que vous aura coûté votre assurance auto. A raison d’un budget moyen de 600€ par an, vous vous apercevez que votre assurance auto vous coûte globalement 6000€ depuis 10 ans.

Saviez-vous qu’il existe 3 catégories de clients dans le monde des assurances ? Tout assureur sait donc qu’il va avoir affaire à 3 discours différents.

Le client lowcost : c’est le type de client qui va vouloir négocier tout le temps vos tarifs, il se moque de la qualité de service, il veut le tarif le moins cher pour sa police d’assurance et changera tous les ans au plus offrant. Mais râlera 100 fois plus que les autres si la qualité de service n’est pas au rendez-vous.

Le client sympa fidèle : Il ne renégocie jamais ses contrats. Fidèle depuis plusieurs années, il répond toujours aux enquêtes satisfaction, est toujours là pour sa compagnie d’assurance. Il paye rubis sur l’ongle, ne négocie rien. En revanche, le jour où tout va mal, si la qualité de service n’est pas au top ou que l’entreprise n’est pas capable d’aligner ses tarifs avec la concurrence, il quitte sa compagnie immédiatement.

Le client qui s’en fout : La perle. Il paye. Ne se pose jamais de question, ne remet jamais ses devis en concurrence. Ne demande jamais rien. C’est clairement le client rentable.

Le problème, c’est que les entreprises se focalisent toujours sur la 1ère catégorie de client. Jamais sur les 2 autres pour augmenter la marge ou leur proposer des services complémentaires.

Baisser le prix de vos assurances

Vous l’avez compris, il vaut mieux être le lowcost ou le client sympa fidèle si vous vous voulez vraiment faire plaisir à votre portefeuille. La constitution de votre patrimoine passe par une surveillance permanente et totale de vos dépenses.

Chaque année, faites le tour de la concurrence, demandez un devis, comparez avec votre offre actuelle. Si elle est plus intéressante, ne signez pas encore. Allez voir les autres concurrents et demandez-leur si ils peuvent s’aligner. Parfois certains baissent encore plus leurs tarifs. Négociez, et si ils baissent encore, retournez voir votre compagnie actuelle et montrez lui le devis. Si elle ne s’aligne pas, vous avez votre réponse. Changez !