4 Comments

  1. patou
    23 février 2011 @ 0 h 08 min

    Salut,
    Pour une célibataire dans la vingtaine sans pépin particulier, avec une couverture moyenne, on m’a fait un devis à 227€/an (si elle paie toute l’année d’un coup. Par mois, c’est plus cher)

    Pour info, l’année passée, je payais 25€/mois (célibataire, la trentaine et pas de soucis de santé) pour une couverture moyenne.

    En tout cas, le principe de la mutuelle, c’est de jouer sur la peur du pépin (maladie chiante réclamant des tas d’examens, fracture avec rééducation). Si cela m’arrivait, je ne sais pas si j’aurais les reins pour tenir puisque je ne sais pas évaluer les coûts inhérents à ces pépins.

    Salut.

  2. col.bozo
    23 février 2011 @ 0 h 28 min

    sachant que la SS ne rembourse rien sur les lunettes et lentilles, que le reste est pris en général entre 60 et 70% (soit 75€ environ sur une couronne dentaire à 450 €), que les frais d’hospitalisation coutent énormément cher, il faut etre inconscient ou sans argent (et encore il y a la CMU) pour se passer de complémentaire santé

    apres si tu raisonnes en ces termes, tu n’as vraiment rien compris au principe de l’assurance

    concernant le montant de cotisation, tout dépend des garanties souscrites
    et en général dans les contrats groupe, la participation de l’employeur des de 60%

  3. Michel
    23 février 2011 @ 0 h 47 min

    C’est le principe même de toute assurance (automobile, habitation…) de payer pour un risque qui n’existera paut-être pas. Je vous souhaite de ne pas « amortir » vos cotisations à votre mutuelle pendant très longtemps. Mais pensez à ce que coutent à leur mutuelle les adhérents souffrant de maladies chroniques ou lourdes ou qui doivent subir de longues hospitalisations. Mutualiser veut dire mettre en commun et vous récupérerez sans doute un jour vos cotisations et profiterez de celles des autres.

  4. Nenuphar Bleu
    23 février 2011 @ 1 h 39 min

    Actuellement, 50 % des français ont renoncé à payer une cotisation mutuelle, car ils ne « rentrent pas dans leurs frais », c’est-à-dire qu’ils dépensent moins en n’étant pas remboursés par une mutuelle en fin de compte.

    Tu peux souscrire en effet à une option « de base », qui comprend uniquement la prise en charge des frais hospitaliers. Tu règles alors une toute petite cotisation.

    Je te conseille alors de procéder à une sorte de prospection-enquête si tu veux, auprès d’un panel de mutuelles/assurances, pour trouver le meilleur rendement qualité/prix.
    Il faut savoir que peu d’organismes proposent cette formule, mais on trouve.

    Bon à savoir : une mutuelle de province est moins onéreuse que sur Paris, les envois éventuels se font alors par courrier.

    Un contrat de groupe souscrit par l’employeur est généralement obligatoire pour tous les salariés, sauf pour les cdd, cela dépend de l’accord de protocole signé dans l’entreprise.

    La cotisation prise en charge par l’employeur dépend de ton satut de cadre ou non cadre. Grosso modo, l’employeur paie 50%, 60% de la cotisation, le reste te revient. Les remboursements sont généreux.
    C’est la formule la plus intéressante à mon avis : profite-en, surtout si tu as des besoins en optique ou dentaire !!